mon-habitat

  • Aménagement rénovation des extérieurs et du jardin

    Pour organiser vos extérieurs de façon cohérente, dessinez votre plan à l'échelle. N'oubliez pas qu'il est toujours plus facile de corriger une erreur sur le papier que sur le terrain. Pensez à l’avenir de cette rénovation extérieure . Imaginez que tout arbre et arbuste prend de l'ampleur avec les années et représentez les systématiquement à l'âge adulte. L'aménagement des végétaux se doit d'être pensé en rythmant les floraisons et les feuillages à toutes les saisons.

    Positionnez votre habitation et matérialisez toutes les ouvertures vers l'extérieur. Imaginez vos extérieurs comme une extension de votre intérieur et concrétisez en vis-à-vis de chaque ouverture les fonctions naturelles :

    • en sortie du salon -> la terrasse ou le salon d'été un espace de convivialité

    • non loin de la cuisine - > l'espace barbecue ou la cuisine d'été

    • près de votre chambre -> votre jardin secret et votre espace de sérénité...

    Les éléments à construire : la remise pour ranger les outils, la terrasse pour recevoir parents et amis, les murets de retenue de terre et les escaliers si nécessaire.

    Les aménagements :  les espaces de circulation et l'accessibilité en automobile ou à pied, les places de stationnements pour vous et vos visiteurs, le jardin potager, l'étendoir à linge, les espaces de jeux, une serre ou une véranda, la réserve de bois de chauffage ou la tonne à fuel ou à gaz, l'étang vous permettant d'assainir vos eaux usées.

    Si il y a lieu la piscine hors sol ou la piscine creusée et les barrières de sécurité qui s'imposent.

    Les délimitations : imaginez les perspectives et points de vue à valoriser ou à cacher. Votre terrain n'est pas nécessairement à délimiter par une clôture qui enclot l'intégralité du périmètre de votre propriété, néanmoins il peut être nécessaire pour préserver son intimité d'installer un portail et un portillon. La clôture peut être grillagée, murée ou végétale. Si vous souhaitez préserver des points de fuite dans le paysage environnant penser à les rendre visibles depuis votre intérieur. Une clôture de faible hauteur peut, à certains endroits, suffire à matérialiser votre limite de propriété.

    Les éléments paysager, les plantations d'agréments et les parterres de fleurs rythmant les saisons, les pelouses, l'arrosage et les points d'eau et électriques nécessaires à son entretien.

     

  • Qu’est ce qu’une maison passive ?

    Par boutade, par simpli­fi­ca­tion, on pour­rait dire qu’une maison passive est une maison sans chauf­fage. Les repor­tages (Capital & Co) aiment bien les présen­ter comme des maisons ou il suffit d’allumer une bougie pour gagner un degré. On passera aussi sur  la construction de maison en blocs polystyrène qui est devenue tendance en France...

    Pour arri­ver à cet objec­tif, de nombreuses méthodes sont possibles, mais pour atteindre le stan­dard « Maison Passive » défini par le PassivHausInstitut, trois résul­tats sont impératifs :

    • Ne pas dépas­ser 15 KWh/m2/an de chauffage

    • Que la consom­ma­tion totale d’énergie primaire (chauf­fage, eau + électro­mé­na­ger) ne dépasse pas 120 KWh/m2/an

    • Une excel­lente étanchéité à l’air avec un para­mètre n50 < 0,6 h-1, soit un renou­vel­le­ment maxi­mal de 0,6 fois le volume de la maison par heure en surpres­sion ou dépres­sion de 50 Pascals

    Ces chiffres sont à compa­rer aux normes actuelles et futures avec une modé­ra­tion à avoir car les normes ne sont pas direc­te­ment comparables :

    • Réglement Technique 2000 : 150 à 200 KWh/m2/an

    • RT 2005 : 100 KWh/m2/an

    • Effinergie (objec­tif RT 2012) : 50 KWh /m2/an

    • Maison Passive : 35 KWh/m2/an hors électro­mé­na­ger ou 42 KWh/m2/an avec (esti­ma­tion en Allemagne). La norme à 120 KWh/m2/an est plus un garde-fou pour la construc­tion tertiaire.

    Pourquoi 15 kWh/m2/an de chauffage ?

    Tout simple­ment car la théo­rie et les réali­sa­tions exis­tantes prouvent que sous ce seuil, une maison n’a plus besoin de système de chauf­fage indépendant.

    Elle se chauffe « toute seule » : les apports du soleil et ceux de ses habi­tants suffisent à main­te­nir une tempé­ra­ture agréable (19−21 degrés) et cela tout au long de l’année (c’est à dire autant l’hiver que l’été).

    Comment arri­ver à cet objectif ?

    Principe de base : Optimiser l’essentiel

    Des concepts de construc­tion pour opti­mi­ser la demande en énergie sont recher­chés depuis plusieurs années (blocs polystyrenes pour maison, bois, paille etc.). Trop souvent, cepen­dant, ils ont néces­si­tés la mise en œuvre de tech­no­lo­gies trop sophistiquées.

    L’intérêt du concept de la maison passive est préci­sé­ment sa simpli­cité. Comme son nom l’indique, l’écono­mie d’énergie est réali­sée prin­ci­pa­le­ment par l’utilisation de stra­té­gies passives. En opti­mi­sant les éléments princi­paux indis­pen­sables, un système conven­tionnel de chauf­fage devient superflu.

  • Un immeuble écologique à Port Barcares dans les Pyrénées Orientales

    Port Barcares (66) c’est juste à côté de Perpignan et c’est là que la société Urban Green a choisi de livrer son 1er immeuble écologique. L’immeuble vient tout juste d’être inauguré et est le 1er d'une série  de vente d'appartement 4 pièces Pyrénées Orientales .

    L’immeuble écolo comporte 4 étages. Le tout entièrement construit à partir de panneaux de bois massifs  de 20 cm d’épaisseur !
    Un immeuble ultra isolé (en fibre de bois) qui permettra donc aux heureux résidents (les appartements sont déjà tous vendus) de diminuer leurs factures par 3 !

    immeuble écologique pyrénées orientales.jpg

    L’immeuble a tout pour plaire : l’intérieur est contemporain, il bénéficie d’ une toiture végétalisée avec un système de récupération des eaux de pluie pour l’arrosage (la toiture végétale est également un très bon isolant). On retrouve également des panneaux solaires thermiques pour le chauffage et l’eau des sanitaires etc…

    Le tout réalisé dans une démarche HQE (haute qualité environnementale) :
    1 Management environnemental de l’opération
    2 Chantier propre
    3 Energie – Réduction de l’effet de serre
    4 Fillière constructive – Choix des matériaux
    5 Eau
    6 Confort et santé
    7 Gestes Verts
    Sur chacun de ces thèmes il y a des notes de 1 à 5