• Maçonnerie : gagner du temps avec la pose d'un béton auto-plaçant

    Il s’agit d’un béton qui a la particularité d’être extrêmement fluide, lorsque l’on vient couler la dalle de beton pour un ouvrage, celui-ci facilitera sa mise en œuvre. Pour les professionnels, c’est une révolution dans le domaine de la construction car, cela leur demande moins d’efforts physiques et leur fait gagner du temps sur la vibration du béton.

    Pour obtenir du béton auto-plaçant, la composition et le dosage beton sont pratiquement les mêmes que pour un béton ordinaire. Pour un béton fluide, Il vous faut réunir les ingrédients suivants :

     

    • - Ciment,

    • - Sable,

    • - Adjuvants (super plastifiant)

    • - Fines (minéraux millimétriques)

    • - Eau de gâchage

    Quand on souhaite ajouter une spécificité au béton comme obtenir une certaine maniabilité du produit, les adjuvants qui sont des composants chimiques, sont indispensables pour obtenir le résultat attendu. La présence d’adjuvant dans la recette ne doit pas excéder 3 % du dosage total.

    Quelques conseils de maçon

    Le béton auto-plaçant est livré de la même façon que le béton classique, c’est-à-dire par voie routière en camion. Une fois sur place, il faudra procéder par étape afin d’obtenir un résultat de qualité.

    Selon un maçon de Perpignan, pour que le chantier se passe dans les meilleures conditions possibles, vous devrez prendre les précautions suivantes :

    - Vous devrez prévoir un coffrage des plus solide pour qu’il soit en mesure de contenir la dalle de béton. Selon la superficie et le volume voulu, la densité du béton peut parfois casser le coffrage si celui-ci n’est pas assez résistant.

    - Le béton contenant déjà un composant chimique appelé « super plastifiant », il ne faut surtout pas ajouter d’eau pour le rendre plus maniable qu’il ne l’est. L’ajout d’eau peut avoir des conséquences sur la tenue du béton dans le temps (durable), sa résistance et sa qualité. L’ajout d’eau non nécessaire peut provoquer une défaillance de l’ouvrage au niveau l’armature, des fissurations, un vieillissement prématuré du sal…

    -  Pour avoir un béton sans bulles d’air, il faudra modérer la vitesse à laquelle vous coulez le béton dans le coffrage ainsi que la hauteur à laquelle vous le coulé.

    - Une fois le béton coulé et encore frais, vous devez appliquer un produit de cure afin de retarder l’évaporation de l’eau trop rapide pour empêcher la création de fissure.

    Voilà ! Désormais,le béton auto-plaçant n’a plus de secret pour vous. Donc si jamais-vous avez l’intention de faire poser un abri de jardin ou de réaliser une extension de la maison…, qui ne demande pas trop d’effort fort physique mais qui vous face gagner du temps, la solution est toute trouvée !